VIVE LE PRINTEMPS

chasse-mouche
curieux mais efficace !

    Enfin le printemps ! Flamboyant ! Peut-être un peu trop ...

    On se sent revivre : disparus le froid et la boue, les jours rallongent, l'herbe pousse; la vie déborde d'énergie....

    Mais "c'est la vie, pas l'paradis" La vigilance est indispensable pour éviter les problèmes.

    Nous, humains, pouvons jeter la doudoune aux orties et la remettre en cas de retour du froid, mais pour nos vieux compagnons le processus est lent, provoque du feutrage où peuvent se loger en toute impunité divers hôtes indésirables : acariens, tiques, bactéries (dans les toisons

humides des chevaux sans abris)... Un pansage régulier et modéré est indispensable pour que cette transition se fasse en douceur.

     L'herbe pousse et voilà nos compagnons le nez au sol à couper le moindre centimètre qui dépasse ! Attention au risque de fourbure chez les sujets sensibles, limitez les surfaces (surtout ne tondez pas l'herbe en pensant limiter le problème, vous entretenez une repousse continuelle au lieu de laisser mûrir l'herbe) et la durée des sorties au pré, mettez une cuillerée à café de bicarbonates dans la ration. Il y a sur Amazone un blog remarquable sur la fourbure pour ceux qui sont confrontés à ce problème difficile :   journal de la fourbure d'Hidalgo. http://amazone2000.free.fr/journau/fourbure.htm

      La vie se réveille de son sommeil hivernal, toute la vie, donc également mouches en tout genre, taons, mouches plates, culicoïdes, gasterophiles... la liste n'est pas exhaustive : tout ce petit monde fatigue nos compagnons, pensez à les protéger efficacement : abri, masques ou autre protection des yeux qu'il faut retirer la nuit, produits contre les mouches plates, parfois couvertures spéciales en cas d'allergie...

      Que tout cela ne vous décourage pas, un peu d'attention permettra à votre compagnon comme  à vous de profiter avec bonheur de la belle saison.

pas d'inquiétude je vois ma copine !
Beau masque

Écrire commentaire

Commentaires : 0